Tes sentinelles

Sentinelles Apostolique Prophétique

Voici un extrait d’une des lettres de Jane. Pour voir l’article en complet, rendez-vous sur Maintenir Aglow Au Pas Léger

Chuck Pierce a fait un décret puissant lors de notre Conférence nationale USA 2018 à Spokane, Washington. Il l’a fait juste après la lecture sur l’estrade du rapport du voyage d’Aglow au Vietnam début 2018. En écoutant le rapport, il entendait dans son esprit: “c’est un mouvement qui vient de Dieu et qui transforme des femmes guerrières de prière en sentinelles apostoliques et prophétiques.” Puis il a dit ensuite : “c’est un changement majeur et c’est l’expression d’une identité que nous n’avons pas encore vu jusque là.” Au début de 2019, je ressentais fortement qu’un combat ferait rage entre la lumière et les ténèbres, entre les forces du mal et Dieu, un combat que le mal perdrait. Nous voyons la preuve de ce combat alors que toute la création soupire après le retour de Jésus.

pain de Vie

Seigneur nous avons soif de Toi

Voici un extrait du dernier post de Jane sur FaceBook. Suivre Jane sur Face Book.

Je crois que Dieu a appelé Aglow à être l’un de ces ministères qui non seulement permettra mais obligera le Saint Esprit à couler dans nos vies en tant qu’individus et en tant que ministère pour manifester Sa gloire telle qu’elle n’a encore jamais été vue sur terre. Nous avons reçu tant de paroles sur ce sujet.

Je pense à Naomi dans le livre de Ruth qui lorsqu’elle entendit dire que Dieu avait visité Son peuple en lui donnant de quoi manger, elle décida de retourner vers le lieu du pain. Nous voyons aujourd’hui cette même faim du pain. Il y a un désir de plus de Dieu, de plus de ce que nous avons eu ou mangé jusqu’ici dans le passé. Nous crions à Dieu pour plus de la révélation de la Parole, du pain de Vie.

La faim est un signe de santé. L’appétit est le signe d’un désir de plus encore. Les livres, les sermons, les messages qui autrefois étaient justes pour nous, qui nous avaient merveilleusement nourris, ne semblent plus nous satisfaire autant. L’absence de ce désir…et même l’absence de ce qui satisfait…est un signe que Dieu ne retient rien, ne garde rien pour Lui mais permet cette saison où nous avons faim de plus de Lui, pour aller plus loin dans notre relation et notre communion avec Lui.