Lettres de Jane

Une année s’est écoulée depuis les révélations profondes du Seigneur lors de notre dernière Conférence Internationale de Richmond, en Virginie en septembre 2017. Lorsque la parole prophétique est sortie annonçant un nouveau revêtement et une nouvelle autorité sur Aglow, j’étais bouleversée et tout ce que je pouvais dire était « c’est énorme! ».  Et nous voici-après avoir traversé cette année de transition- à tout scruter pour voir ce que nous apportons dans cette nouvelle saison et ce que nous laissons derrière.

J’ai pris connaissance récemment d’un rapport écrit suite à un rassemblement dans l’Etat de l’Alaska organisé par Mary Pomeroy, la présidente Aglow pour l’Alaska et je voulais vous partager une session en particulier dirigée par Carol Martin, responsable de longue date au sein d’Aglow en Alaska. Je crois que cela vous aidera à voir plus clair dans ce qui est entrain de se passer en ce moment au sein d’Aglow dans le monde, depuis le tournant significatif de novembre dernier.

Une Meilleure Compréhension

Voilà ce que Carol raconte:

Ma mission avait pour but d’animer et de faciliter une discussion de table ronde sur le thème des “Portes de la percée” en m’inspirant des derniers messages de Jane depuis la conférence de l’automne 2017.

J’ai eu envie de faire des recherches sur une phrase que Jane mentionne souvent ces derniers temps: “Propulser le Royaume de l’avant.” J’ai pris la phrase mot par mot pour mieux comprendre son sens:

Propulser: pousser en avant par la force ou tout autre moyen pour donner un mouvement. (Nous savons que cette force est la puissance du Saint Esprit!)

Royaume: une sphère dans laquelle la volonté de Dieu s’accomplit.

De l’avant: avancer vers l’avenir ou vers un état ou une condition plus avancés.

(Traduction informatique)

Chère famille Aglow,

À Richmond, Aglow a traversé un portail. Le vieux est décédé et le nouveau était devant nous. Qu'est-ce que cela pourrait signifier? Bien que beaucoup de choses nous soient venues à l'esprit, nous n'avons peut-être pas considéré l'ampleur de ce que le terme signifiait.

C'est donc avec des émotions partagées que je vous écris aujourd'hui pour vous faire savoir que Diane Fink, qui a servi à Aglow pendant 30 ans, quittera son siège à la fin du mois de juillet. Diane a partagé avec nous qu'elle a senti que c'était «le bon moment» pour cette transition dans sa vie. Ce n'était pas une décision facile pour elle, mais une décision qui a été prise avec beaucoup de prière et de considération. Elle fera toujours partie d'Aglow et l'exprimera ainsi:

Quand je pars, je ne quitte pas Aglow, seulement le travail quotidien au siège. Je ferai toujours partie d'Aglow. Mon cœur est rempli d'une immense gratitude envers Dieu pour m'avoir amené ici pour être une petite partie du travail incroyable qu'Il accomplit dans la vie des femmes et des hommes à travers ce ministère. Je vous suis éternellement reconnaissant, Jane, pour tout ce que vous avez semé dans ma vie, ainsi que tous ceux avec qui j'ai eu le privilège et l'honneur de travailler en collaboration dans le domaine d'Aglow.

Bien que notre amitié et nos relations ne changeront pas, elle nous manquera au siège.

Sachant que c'est Dieu qui nous émeut selon son temps et ses projets, nous libérons Diane avec des bénédictions et avec confiance que Dieu va devant elle.

Amour,

Jane Hansen Hoyt
President/CEO
Aglow International

Vous recevez cette lettre alors que nous venons tout juste de rentrer de notre pèlerinage annuel en Israël et que l’Ambassade Américaine vient d’être déplacée de Tel Aviv à Jérusalem. Le monde voit cet évènement historique et prophétique se dérouler devant ses yeux. Je peux à peine imaginer comment le ciel doit se réjouir du fait que Jérusalem soit réellement reconnue comme Capitale d’ Israël. Les cieux l’avait établi depuis le commencement et à présent, le monde entier doit choisir de s’aligner et de soutenir cette réalité ou de s’y opposer.

Lorsque des paroles fortes concernant les intentions de Dieu impactent la terre, comme ce fut le cas à Richmond lors de la célébration du 50ième anniversaire d’Aglow, nous avons toujours le choix de répondre par oui ou par non. Nos réponses dépendent de là où nous sommes dans notre marche avec le Seigneur.